Truquage des offres : peine de 18 mois pour un ancien cadre de Dessau - 20 juin 2019

Un ancien cadre de la firme d'ingénierie Dessau a reçu une peine de 18 mois pour truquage des offres à Gatineau entre 2004 et 2006.

Un ancien cadre de la firme d'ingénierie Dessau a reçu une peine de 18 mois dans une affaire de truquage des offres à Gatineau entre 2004 et 2006.

Michel Famery, ancien vice-président régional pour Dessau, a été condamné à 9 mois de détention à domicile et 9 mois de couvre-feu après avoir plaidé coupable devant la Cour supérieure du Québec.

Il est le deuxième cadre d'une firme d'ingénierie à admettre sa participation à un stratagème de truquage des offres dans lequel plusieurs firmes ont comploté afin de se répartir des contrats d'infrastructure à Gatineau.