L'abolition des commissions scolaires fait réagir

- ​Le projet de loi 40 a été adopté sous bâillon dans la nuit de vendredi à samedi.

Le projet de loi 40, qui vise à abolir les élections scolaires et à transformer les commissions en centres de services aux écoles, a été adopté sous bâillon dans la nuit de vendredi à samedi.

Le gouvernement Legault est donc allé de l'avant avec sa réforme sur l'éducation.

Le vote s'est tenu un peu avant 3h30 du matin.

Ça fait réagir en Outaouais.

Une décision qui pourrait avoir d'importantes conséquences pour les écoles selon certains.

C'est une nouvelle qui déçoit Francine Lorange, une ex-commissaire à la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais.

Kenza Belhadi :