Des propos controversés pour Nathalie Lemieux - 1 février 2019

La conseillère municipale et mairesse suppléante Nathalie Lemieux a tenu des propos controversés, jeudi, au sujet de l'islamophobie.

La conseillère municipale et mairesse suppléante Nathalie Lemieux a tenu des propos controversés, jeudi, au sujet notamment de l’islamophobie et de la communauté musulmane.

« Pour moi, ce mot (islamophobie) n’existe pas», a-t-elle déclaré en entrevue au journal Le Droit.

Mme Lemieux affirmait aussi que « Quand un peuple veut s’intégrer, il s’intègre et ce peuple ne s’intègre pas. »

La réaction du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, n’a pas tardé à venir.

« Je me dissocie complètement et je dénonce les propos tenus par la conseillère Nathalie Lemieux à l’égard de la communauté musulmane. Je lui ai immédiatement demandé de se rétracter et de s’excuser. J’ai investi énormément d’énergie dans le vivre-ensemble, ces propos vont exactement dans le sens contraire et je ne peux pas les accepter. », a-t-il déclaré, vendredi, sur sa page Facebook.

Le maire dit vouloir réagir plus en détails en fin de journée.

La conseillère, Louise Boudrias, à qui le maire a retiré la fonction de mairesse suppléante pour la confier à Nathalie Lemieux, se dissocie aussi des déclarations de sa collègue.

Daniel Champagne se dit surpris de ces déclarations. Il croit que ces propos ont dépassé la pensée de la conseillère.

Le député de Pontiac, André Fortin, a aussi réagi sur Twitter en déclarant que la mairesse suppléante, Nathalie Lemieux, représentait bien mal Gatineau, l’Outaouais et le Québec avec ses déclarations.