La mère de la « fillette aux choux de bruxelles » raconte sa version

La mère de la fillette de huit ans dont le père l’a séquestrée à table durant 13 heures aurait réagi dans un billet de blogue.

La mère de la fillette dont l'histoire a fait le tour du Québec la semaine dernière aurait réagi via le blogue « La parfaite Maman cinglante».

Dans son témoignage, la dame, dont les responsables du blogue ont confirmé à TVA Nouvelles qu'elle avait rédigé le texte, indique qu'elle est « cette mère, celle qui n’a pas pu protéger sa fille d’être maltraitée. Celle qui n’a pas pu empêcher le malheur de sa progéniture. Je suis cette maman qui, cette semaine, s’est fait pointer du doigt par certains alors que d’autres l’ont défendue», peut-on lire dans un billet intitulé «Ma fille est LA fillette aux choux de Bruxelles».

L'histoire avait étémis en lumière par le quotidien La Presse la semaine dernière. Un jugement rendu en janvier dernier condamnait le père de la fillette, un homme de l'Outaouais, à quatre mois de prison à purger dans la collectivité après que celui-ci eut plaidé coupable à une accusation réduite de séquestration.

Selon le texte de la mère, la publication du billet a replongé la famille dans cette nuit du 23 janvier 2016 qui a entraîné la vie de tous ceux impliqués «dans une tornade qui a fait beaucoup de dégâts sur son passage».

L'auteur du billet indique également qu'elle «savait qu’il arrivait que leur père soit intense dans sa discipline, mais on n’enlève pas la garde à un père parce que ses enfants se plaignent qu’il crie trop fort et qu’il est trop sévère ».

Lien vers le témoignage intégral : http://parfaitemamancinglante....